La sardine dans mon assiette ... oui, mais comment ?

13/08/2020

Imaginez-vous au début du 16ème siècle à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. À l’époque, les pécheurs équipés de leurs cordées munis d’hameçons ramenaient la sardine pour nourrir le village. En plus de quatre siècles, les techniques de pêche ont bien évolué. Depuis les années 80, c’est la pêche au chalut pélagique qui est mise en œuvre.

Bateaux de pêche entrant au port Le port de Saint-Gilles-Croix-de-Vie Les pêcheurs au port de Saint-Gilles

La pêche de la sardine de nos jours sur les côtes vendéennes

La pêche au chalut pélagique, nous permet chaque année d’avoir en moyenne 3000 tonnes de sardines pêchées à Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Pour La Perle des Dieux, nous utilisons les sardines pêchées uniquement pendant la période la plus chaude pour sélectionner des sardines à la chair fondante (grâce à un taux de matières grasses élevée), c’est-à-dire d'août à octobre.

Nous sommes partis à la découverte de cette pêche et de ces marins, qui nous permettent d’avoir dans nos assiettes des produits d’exception.

Une journée à bord du sardinier Le Galérien

À Saint-Gilles-Croix-de-Vie, la pêche au chalut pélagique est réalisée par paire de bateaux. Le navire qui dirige la manœuvre est appelé le "bœuf" (il détient le filet à son bord) et l'autre navire est appelé le "veau".

Nous avons eu la chance de passer une journée à bord du Galérien, avec Nicolas Rivallin et son équipage. Le Galérien pêche en duo avec Le Harissa. Les conditions météo étaient idéales, ce n’est pas toujours le cas…

Départ de la pêche à la sardine

Les bateaux arrivent dans la zone de pêche

Le chalut est ensuite filé

Ouverture du chalut

Le veau se rapproche pour récupérer le traversier

Le chalut est ensuite remorqué

Le traversier est récupéré

Les sardines sont déversées dans les parcs

Les sardines sont recouvertes de glace

Le patron vérifie la qualité

Les étapes se répètent jusqu'à obtenir les quantités de sardines souhaitées

Les bateaux repartent au port

Les caisses de sardines sont déchargées

Une technique qui respecte les fonds marins

Le chalut pélagique est un filet tracté qui évolue en pleine eau, entre la surface et le fond sans être en contact avec celui-ci, préservant ainsi les fonds marins.

La pêche au chalut pélagique

Nous remercions l'équipage

Nous remercions tout l’équipage du Galérien et du Harissa, et plus particulièrement Nicolas Rivallin et Mickael Groisard, ainsi que tous les membres de son équipe, Gérald Rivallin et Jérémy Archambaud (les mécaniciens de l’équipe) et les deux matelots Kévin Fouquet et Théo Rivallin de nous avoir accueilli une journée en mer pour nous faire partager avec passion leur métier et leur amour pour le petit poisson bleu.