Sardines

Nouvelle vague pour la conserverie vendéenne

En 2005, La marque « La Perle des Dieux » est née. L'aventure va pouvoir démarrer. Les résultats ne se font pas attendre. Outre le concept de boutique-vitrine dédiée au petit poisson, devenu une évidence aujourd'hui, l’équipage est convaincu que l'on peut faire redécouvrir la sardine autrement.

La recette ? Créer des sardines millésimées qui se bonifient avec le temps. Car, plus on laisse vieillir la sardine, plus elle se confit et devient un ravissement. Elle peut d'ailleurs se conserver jusqu'à 10 ans et il est conseillé de retourner la boîte tous les 6 mois, afin de recouvrir les sardines entièrement d'huile.

Pêche

Une histoire de femmes

Pour faire de la sardine millésimée un étendard, il faut que la qualité soit au rendez-vous et en permanence. L'un des secrets ? La préparation à l'ancienne, à la main. Un procédé qui exige des gestes précis, fins, délicats, pour mettre la sardine en boîte.

Des écrins signés par deux femmes. Deux artistes-peintres, Delphine Cossais et Coralie Joulin, qui traduisent poétiquement et subtilement la vie de la Perle des Dieux au travers de personnages colorés, libres, rêveurs et... féminins.