La sardine millésimée arrive sur nos côtes !

16/08/2019

Lorsque les premiers rayons de soleil pointent le bout de leur nez, les sardines les accompagnent. En effet, depuis le mois d’avril, début de la saison de pêche, les sardines ont choisies Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour passer l’été.

Le petit poisson bleu est le produit local par excellence à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et ses alentours. Seuls six bateaux pratiquent encore la pêche à la sardine dans notre petite cité balnéaire. En moyenne, 3000 tonnes de sardines sont pêchées au cours de la saison, ce qui fait de notre port, l’un des plus grands ports sardiniers de France.


Une pêche sélective pour l’excellence


La pêche s’étend jusqu’en novembre. Au fil de l’été, le taux de matière grasse des sardines va augmenter, la chaleur favorisantle développement du plancton, qui occupe une place primordiale dans le régime alimentaire de la sardine. Les sardines La Perle des Dieux sont pêchées uniquement lorsqu’elles atteignent un taux de matière grasse supérieure à 8%. Notre cahier des charges est encore plus restrictif pour nos sardines millésimées, qui doivent, elles, parvenir à un taux supérieur à 12 %. Plus les matières grasses sont élevées, plus la sardine va confire dans l’huile et devenir fondante au fil des ans. Ces sardines sont également très riches en oméga 3, indispensables à notre bonne santé.


Une pêche locale et durable


La zone de pêche de nos sardines se situe entre Noirmoutier, l’Ile d’Yeu, l’Ile de Ré et Saint-Gilles. La pêche a donc lieu au plus proche de nos côtes !  

Le saviez-vous ? La pêche de la sardine à Saint-Gilles-Croix-de-Vie est reconnue depuis octobre 2018 comme Patrimoine Culturel Immatériel de la France. De plus, Saint-Gilles-Croix-de-Vie jouit du seul port au label « Site remarquable du goût » en France. Pour le mériter, il faut justifier d’un accord exceptionnel entre le savoir-faire des hommes, la qualité d’un produit et la richesse d’un patrimoine architectural et environnemental. Actuellement, il existe 71 territoires actifs et labellisés, mais seulement un, celui de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, l’est pour la sardine. Tous ces labels garantissent le respect et la préservation de notre patrimoine.